• 548177_10151011862916897_239588083_n

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Il FAUT que je retrouve QUI a fait ce mobil home... En attendant si quelqu'un passe par hasard par là, et aurait (par miracle) le nom de cette chose je suis PRENEUSE ;)

    REVENONS A NOS MOUTONS :

    Donc. Pourquoi attacher tant d'importance à des oeuvres telle que celle se trouvant ci-dessus ? 

    La mobilité représentée par ce "mobile home" justement, c'est ce en vers quoi l'architecture tend : s'installer où l'on veut, quand on veut....nous recherchons simplement plus de liberté à travers le nomadisme.

    Finit les constructions lourdes, bien ancrées dans le sol ! L'heure est à la légèreté, au démontable. Car OUI nous nous lassons très vite des choses : pourquoi toutes les interventions (constructions?) ne seraient- elles pas réversibles ? N'y a t-il pas d'autre solution que la démolition ? 

    & je suis sure que ce mobil' home vous fait penser à quelque chose comme...une tente? Queshua (Oooh ouiii!i Faisons de la pub)  !) ? Le côté je te lance tu te déploie...plier/ déplier à la façon d'un accordéon, voilà à quoi ça me fait penser. Ce mobil' home est bel et bien un SUPER mobil'home puisqu'il ne fait pas que se déplacer mais il peut être MODIFIE, AGRANDI, MODULABLE selon l'humeur de ses habitants (clap clap clap !)


    votre commentaire
  • Le projet pro c'est un peu LE projet décisif pour l'obtention du BTS (coeff 13...ouch ça fait mal !). L'avantage c'est la quasi - totale liberté quant à la fonction, la forme et même les contraintes du projet. Le choix du lieu se fait entre trois sites de la ville de Meaux (77) : Les bords de Marne, la médiathèque, et la cathédrale St Etienne. 

    J'ai choisi le plus complexe des sites (au niveau contraintes y'a pas pire...) : La Cathédrale. Un site historique où je viendrais implanter une annexe, forcément éphémère puisque les alentours de la cathédrale sont "sur- protégés".

     

    progp021
     
    L'objectif est de recréer dans cette annexe, l'ambiance régnant à l'intérieur de la cathédrale plus particulièrement le silence, et l'impression d'immobilité, d'arrêt du temps. J'ai pu remarquer que les passants marchent avec des oeillères en passant devant la cathédrale. Malgré sa taille, elle semble invisible pour les habitants de la ville, ils semblent constamment pressés, en retard. 
    Comment faire perdre conscience du temps qui passe dans une structure ? telle est la question...
     
    Bon l'idée est tout de même de revaloriser la cathédrale je pense créer des éclairages et des cadrages permettants de diriger le regard vers des éléments précis de cette architecture, puisque lorsqu'elle est observée, on l'a voit globalement et rarement dans tous ses détails. 
    Il faut donc cacher partiellement la cathédrale pour mieux la montrer dans ses détails.
     
    Je m'éparpille mais je vois mon annexe comme une retranscription sensorielle de la Cathédrale (autant de l'extérieur que de l'intérieur) qui permettrai de faire prendre conscience de notre comportement face aux sons (bruit et silence), et de notre appréhension du temps en nous replongeant dans l'histoire (pourquoi pas créer une bibliothèque, puisque les livres transportent la voix à travers le temps et l'espace...)
     
    Si quelqu'un a des références ou idées concernant le sujet je suis preneuse =D
    En attendant je cogite, je cogite... 
     
     
     
    Psssst : je mettrai prochainement ce que ça a donné au final...quand le site aura arrêté de buguer ! Impossible 
    d'ajouter une image à mon article, la page ne réagi pas quand je demande de charger une image...

    votre commentaire
  •  

     

    Effet surprise garanti : cette église est en fait...une bibliothèque ! Cette réalisation de l’agence d’architecte Hollandaise Merkx + Girod, pour la chaîne de librairie Selexyz se matérialise par une structure verticale et rectangulaire placée au centre de l'édifice qui ne touche pas aux murs de l'église. J'ai trouvé que cet ajout de structure apportait encore plus de charme à cette église, sa verticalité accentue la hauteur de l'édifice. La fonction de bibliothèque rend le lieu plus chaleureux puisqu'elle remplie l'espace central qui pourrait paraître froid et impressionnant. 

    Ps : pour les curieux et voyageurs je vous conseille d'aller faire un séjour à Maastricht (ou aux Pays-Bas tout simplement : Amsterdam est elle aussi une ville...magique). C'est une ville que j'ai trouvé originale autznt dans son architecture que dans l'agencement des vitrines et de l'intérieur des magasins...

     

     

    selexyz-dominicanen-769x900


    votre commentaire
  •  

     Le parcours, mêlant maquettes et projections, révèle les codes fondateurs de réalisations achevées, en cours ousimplement imaginées.  La majorité des maquettes se déclinent de manière évolutives : le premier élément semble brut, pour s’affiner dans les propositions suivantes, s’agrandir. Les formes présentées dans cette exposition, créée par Zaha Hadid sont sculpturales plus qu’architecturales, puisque ses bâtiments semblent sculptés dans la masse. Le fait de diversifier ainsi les modes de présentation, rythme le parcours des spectateurs de l’exposition.

     

     

    Les cartels présentants l’oeuvre sont au sol au pied du socle. Le visiteur permet de comprendre l'échelle : à moins de se pencher vers le cartel ou de s'accroupir, impossible de lire quelque information que ce soit...


    votre commentaire
  •  

    img047
    Et vive le scanage foireux : on a meme le doit au petit commentaire de la prof en dessous. 
    Bon...trop la flème de re-scanner. C'est pas comme si elle avait écrit "c'est quoi ?" ou "très moche !" en dessous =p héhé (ça y est je me sens plus pisser)

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires